Europ   

“The European Commission support for the production of this publication does not constitute an endorsement of the contents which reflects the views only of the authors, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.”

“Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication (communication) n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.”

 
lithuania flag grande 250px Flag of France.svg  Flag of Britain.svg 

 

 

Le conte

Le voyage des gouttelettes d‘eau

 Il était une fois en haut dans le ciel le Royaume des Nuages. Le roi Soleil  et  la reine  Foudre règnaient sur beaucoup de petits Nuages qui étaient très gentils, doux, bouclés et de toutes les couleurs.  La reine surveillait les nuages, s‘occupait de leur éducation. Cépendant, lorsque la reine venait de s‘endormir et le roi se levait briller haut dans le ciel, les petits nuages invitaient le Vent, leur ami bien vilain, et tous ensemble commençaient à tout raser et briser. Le Vent prenait sa flutte et jouait des mélodies joyeuses.  Les Nuages dansaient, chantaient, jouaient et volaient dans le ciel. Mais une fois, le roi et la reine se sont mis en colère pour leurs bêtises. Quand le roi Soleil faché s‘en est allé au plus loin coin du ciel,  la reine Foudre s‘est mise à gronder avec du tonnerre, à lancer des flêches brillantes:

- Ҫa suffit! Les Nuages, grands et petits, assez jouer et chanter, assez de bêtises et de paresse! Il est temps d‘aller de faire quelque chose bien utile sur Terre!

Puis la Foudre s‘est tournée vers le Vent et a crié:

- Et toi, le Vent vilain, souffle le plus fortu e tu peux, amène les Nuages, forme le plus grand nuage de pluie!

Le Vent ne pouvait qu‘obéir à l‘ordre de la reine. Il souffla sur les Nuages jusu‘à celorsqu‘ils se sonient collés et  soient devenus un grand nuage de pluie tout gris. Et la pluie a commencé à verser sur la Terre des gouttes grandes et petites. Il a plu longtemps et fort, et les gouttes des nuages se sont rassamblees en un ruisseau limpide. 

- Comment pouvons – nous faire un bon travail si maintenant nous ne sommes qu‘un petit  ruisseau? - se demandaient les gouttes d‘eau. A ce moment une Cigogne est venue près du ruisseau. Elle a entendu les gémissements des gouttelettes et a dit:

- Salut, petit Ruisseau, peu importe que tu soit petit. Coule, porte tes eaux dans la prairie, refraîchis les fleurs, arrose les arbres et tous les petits coléoptères et les insèctes, les oiseaux et  les animaux. C‘est un travail très important et bon pour tout le monde.

La Cigogne s‘est envolée et le Ruisselet a commencé son voyage en rafraîchissant tout sur son chemin, sa voie.   La prairie devenait toute verte, les fleurs s‘épanouissaient, les bourgeons des arbres ont commencé à s‘ouvrir.

Tous les habitants de la prairie appréciaient les bonnes œuvres des gouttelettes d'eau.